Connectez-vous
pour faire des cours avec Benoit
1 avis
Benoit est disponible et répond rapidement
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous
Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous
Benoit
Programme de confiance
1 avis
30/h
Contacter
1er cours offert
30/h
1er cours offert
30/h
Contacter
Premier cours offert
Benoit
En ligne
Programme de confiance
1 avis
Données verifiées 1 année comme professeur
Les élèves de Benoit donnent leur avis :
Sérieux, pédagogue, compétent et sympa. Il m'a permis de bien progresser en une année de cours
Sérieux, pédagogue, compétent et sympa. Il m'a permis de bien progresser en une année de cours
Voir plus
Prix
Premier cours offert
30€/h
Où se déroulent les cours ?
En ligne
Niveaux des cours
Disponibilité
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
Matin
Midi
Après-midi
Partagez ce professeur

Professeur d'échecs de débutant à 1800 elo

Description des cours
Bonjour,
Je m’appelle Benoît Labandibar. J’ai appris à jouer aux échecs à l’âge de neuf ans (j’en ai aujourd’hui 34) et j’ai tout de suite été séduit par ce jeu mêlant mémoire, stratégie et calcul. C’est pourquoi et je me suis rapidement inscrit dans un club.
Un ans plus tard, me voilà champion départemental pupille avant d’accumuler les titres départementaux et régionaux dans les catégories jeunes. Trois ou quatre ans après mes débuts, je passais la barre symbolique des 2000 élo. A cette époque, je jouais beaucoup en tournoi. J’ai notamment participé aux championnats de France jeunes à deux reprises. Durant mon adolescence, j’ai eu l’occasion de jouer contre des jeunes qui sont par la suite devenus maitres ou grands maitres et d’en battre certains, que ce soit à l’occasion de parties amicales ou officielles (Sébastien Mazé, Sébastien Joie, Sébastien Feller, David Housieaux etc.). A l’âge de 14 ans, j’ai même eu l’honneur d’affronter avec succès notre Maxime Vachier-Lagrave national en partie lente (3 ou 4 ans de moins que moi mais déjà plus de 2200 élo !). N’ayant pas à l’époque la possibilité de prendre des cours particuliers, qui m’auraient bien aidé à progresser, et étant peu attiré par l’étude du jeu par les livres, j’ai ensuite stagné un peu. A 16 ans, j’ai commencé un moins jouer, davantage attiré par les joyeuses découvertes de l’adolescence que par les salles de tournois, avant de complètement arrêter de jouer pendant une douzaine d’années (à l’exception de quelques parties sur internet pour garder la main).
Il y a environ quatre ans, j’ai recommencé à jouer mais je n’avais que très peu de temps pour pratiquer (j’étais alors rédacteur en chef de deux magazines culturels). Cela ne m’a pas empêché de devenir champion du Loiret-devant de très bons joueurs pour ma première compétition individuelle depuis ma reprise. Il semblerait que les échecs ce soit comme le vélo : cela ne s’oublie pas ! Mon classement actuel est d’environ 2080.
Fatigué de la pression quotidienne que représente la gestion d’un magazine culturel, j’ai choisi de retourner vers ma première passion : les échecs. J’ai envie de la transmettre ainsi que mes connaissances.
Benoit en quelques mots
En fonction des désirs des élèves ainsi que de leurs forces et faiblesses (que la première heure de cours gratuite me permettra de cibler), je propose d’aborder les aspects suivants :
- Les ouvertures :
Je m’assure que mes élèves aient acquis les principes essentiels de l’ouverture (développement rapide, prise de contrôle du centre, mise en sécurité du roi). Ensuite, après étude du style de jeu...
En fonction des désirs des élèves ainsi que de leurs forces et faiblesses (que la première heure de cours gratuite me permettra de cibler), je propose d’aborder les aspects suivants :
- Les ouvertures :
Je m’assure que mes élèves aient acquis les principes essentiels de l’ouverture (développement rapide, prise de contrôle du centre, mise en sécurité du roi). Ensuite, après étude du style de jeu de l’élève (plutôt positionnel ou plutôt joueur d’attaque), on construit, adapte ou approfondie son répertoire d’ouvertures. L’idée est tout autant de comprendre l’esprit d’une ouverture que de connaitre de longues variantes par cœur. Après l’apprentissage de bases théoriques, nous verrons donc les parties jouées par les meilleurs joueurs pratiquant votre les ouvertures favorites de mon élève.
- Les milieux de parties :
Il s’agit principalement de la construction de plans. Un joueur d’échecs doit se considérer comme le général d’une armée. Et aucun général ne se présente sur le champ de bataille sans un plan bien établi sous peine de défaite cuisante! Pour cela, nous pourrons également nous intéresser aux différents schémas de mat et d’attaques des faiblesses de l’adversaire (faiblesses du roi ou faiblesse de la structure de pions).
Au-delà des sacrifices tactiques gagnant immédiatement la partie, nous pourrons également être amenés à voir dans quels cas sacrifier du matériel pour développer une initiative durable.
Nous serons également parfois amenés à étudier quelques structures de pions récurrentes dans les ouvertures pratiquées par mes élèves et comment manœuvrer en fonction de cela.
- Les finales
C’est parfois un peu fastidieux mais c’est un facteur essentiel de progression. Les Russes, qui ont dominé les échecs pendant des décennies, avaient d’ailleurs l’habitude de commencer par l’étude des finales. C’est d’ailleurs plutôt ce que je préconise. C’est d’autant plus essentiel que bien souvent en fin de partie, le temps manque et la fatigue commence à se faire sentir. La connaissance des schémas de finales les plus classiques permet donc de gagner de nombreux demi-points.
- Analyse de vos parties
Apprendre de ses erreurs est une excellente façon de progresser. Nous nous livrerons donc à cet exercice chaque fois que nécessaire.
- Plan d’entrainement
Bien souvent lorsqu’on veut progresser on ne sait pas par où commencer. Je propose donc une heure ou deux de cours consacrés à la façon de maximiser au mieux le temps consacré à l’étude du jeu d’échecs.
- Aspects psychologiques du jeu
Comment rebondir après une défaite ? Comment ne pas trop s’enflammer après une série de victoires ? Comment gérer la pression de la compétition ? Comment gérer son temps dans les différentes cadences ? Comment se préparer contre un adversaire que l’on connait et qui nous fait peur ? Voici quelques-unes des questions auxquelles ce module permettra de répondre (liste non exhaustive).
1 avis d'élèves et ex-élèves de Benoit
G
Guérin
Sérieux, pédagogue, compétent et sympa. Il m'a permis de bien progresser en une année de cours
Voir plus
voir moins
Reconnaissances
Programme de confiance Benoit fait partie de notre programme de confiance
Langues
Anglais Français
Des problèmes avec ce profil ? Signalez le nous Merci beaucoup pour votre aide