La littérature est un art, un art bouleversant.

Christine

Publié par Christine

Les épreuves anticipées de français sont une merveilleuse et unique occasion d'aller à la rencontre de ce qui a fait les grandes heures de la culture française si l'enseignant prend le risque et la décision d'aller très loin dans la connaissance de l'histoire littéraire. La dissertation sur œuvre, les quatre œuvres intégrales imposées, l'entretien sur une œuvre choisie, tant de chemins pour aborder la littérature comme un art et non pas comme une matière ou une discipline.

Publiez une annonce en tant que professeur particulier, c’est GRATUIT !

Les choix des inspecteurs sont d'autant plus audacieux et louables qu'ils plongent au plus profond des courants et de tous les bouleversements qu'a connus la littérature française et les titres des parcours sont autant de défis pour les élèves et les enseignants:"Baudelaire, la boue et l'or" ou "Montaigne, Notre monde vient d'en trouver un autre." ...Autant d'aventures littéraires et de complexité qui stimulent les esprits et rehaussent la culture des bacheliers.

C'est bien dans ce sens que ces épreuves doivent être abordées:une occasion unique et parfois la dernière de plonger en littérature, de" frotter sa cervelle contre  celle d'autrui "comme disait Montaigne. Mais contourner la difficulté, réduire l'exercice à l'application d'une méthode serait alors une grave erreur. Pour montrer la particularité de La Princesse de Clèves, il s'agit bien d'entrer dans le grand siècle, de sonder la morale de l'époque, sa lutte pour atteindre l'idéal de l'"honnête homme".

Professeur(e)s de littérature, invitez vos élèves à ce voyage inoubliable sans hésiter à contempler longuement les beaux panoramas que les grands auteurs nous ont laissés.

 

Avez-vous aimé ? Partager
Christine

Christine Dufrénois voir le profil

Prof particulier à Voscours

Donnez des cours français